René Paulin, le dernier boucher

Depuis sa sortie de l’école jusqu’à son départ au régiment le 13/11/1923 René travaillera dans la boucherie familiale dorénavant située au 20 rue de Belfort à Vincennes, baptisée « La Cour des Miracles » puis la « Villa Rebelote ».

Il effectuera son service militaire du 13/11/1923 au 05/11/1924.
Son père, Paul Eugène, décède entre temps en mai 1924.

De retour à la maison, dès le lendemain, il occupera un emploi de boucher chez Monsieur Malby, 2 allée de la Fontaine au Raincy durant 3 mois soit jusqu’au 10 février 1925.

Son patron dira de lui « Je n’ai eu qu’à me louer de son travail, ses services et sa probité »

Il fait une pause de 3 mois, pour se marier le 28 février 1925 avec Lucie Claire Briend, Ils auront cinq enfants.

Il occupera ensuite plusieurs emplois entre Vincennes et Montreuil avant de rejoindre les Chemins de Fer de l’Est en 1927 ou il sera Homme d’équipe dans le secteur de Vincennes-Fontenay (94).
Blessé en service le 27 mai 1930 en gare de marchandises de Vincennes-Fontenay, un câble lui sectionne le pied. Il sera amputé de la jambe gauche.

Le Petit Parisien 29-05-1930 (Gallica)

Affecté par la suite à la Gare de l’Est, il gravira les échelons pour devenir Surveillant Général.

Il prendra sa retraite le 1er octobre 1958.

Ainsi prend fin l’épopée des bouchers dont l’origine connue remonte à 1611 à Pithiviers (45)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.