René Edmond Loosbergh, Merchant Navy seaman

René est le plus jeune des quatre enfants d’Edmond et d’Elisabeth de Vresse. Il est né le 26/10/1909 à Anvers.

René vers 1930

Ayant atteint ses 17 ans en octobre 1926, René s’engage à la Red Star Line, compagnie maritime belgo américaine fondée en 1871 et basée à Anvers; laquelle opère un service hebdomadaire entre Anvers, Philadelphie et New York. Mais également vers Boma au Congo Belge, et quelques tours du monde pour une clientèle fortunée.

La Red Star Line opère plusieurs navires prestigieux dont le Kroonland (1902), le Vaderland (1900), le Belgenland (1914), navire phare de la compagnie jusqu’en 1934, le Pennland (1920) le Lapland (1908) et d’autres qui seront les bureaux de René.

Sa première arrivée à New-York Ellis Island a lieu le 6 décembre 1926, soit 2 mois après son embauche, ou il avait embarqué sur le prestigieux Belgenland. Les années suivantes, entre 1927 et 1934, il traversera 45 fois l’Atlantique entre le port d’Anvers et New-York, à bord de 7 navires différents de la Red Star Line; puis 3 fois entre 1951 et 1954 avec la Compagnie Maritime Belge.

11 traversées sur l’Arabic; 15 sur le Pennland; 1 sur le Westernland, 13 sur le Lapland; 2 sur le Samland; 1 sur le Devonian et 2 sur le Belgenland. Entre 5 et 8 traversées par an en moyenne.

L’activité de la Red Star Line s’arrête en 1934 avec la vente des derniers navires. Il y a un trou dans la carrière de René entre 1935 et 1950. En 1951 il se trouve à bord du Hainaut entre Tampico au Mexique et Brownsville au Texas. Puis en 1953 et 1954 il fait un périple entre Anvers, Boma au Congo Belge et New-York à bord de l’avitailleur Tervaete

collectie: Stad Antwerpen, Red Star Line

En 1902, le financier JP Morgan avait racheté la société et de nombreuses autres au sein de l’International Mercantile Marine Company

Trois compagnies se distinguent alors par leur drapeaux et les couleurs de leurs cheminées: La Red Star Line; la White Star Line et la Blue Star Line.

La Red Star Line arbore un drapeau blanc à deux branches avec une étoile rouge, les cheminées de ses navires étant noires traversées par une bande blanche.

Anecdote: Le club de football parisien Red Star porte le nom de la Red Star Line, sur laquelle Miss Jenny, jeune gouvernante anglaise du fondateur du club, Jules Rimet, voyageait entre l’Angleterre et la France Elle sera la première marraine de cette association sportive .

https://revuenouvelle.be/Anvers-Red-Star-Line-Museum

Le musée Red Star Line est ouvert depuis 2013 dans les hangars historiques de la compagnie maritime à Anvers, qui vous emmène dans un voyage mouvementé sur la trace des émigrants. Dans les années 30, la compagnie est un élément majeur de l’émigration juive européenne vers le nouveau monde.

Ce sera l’occasion d’un voyage exploratoire après le covid19.

Revenons à René. Sur les relevés de l’immigration américaine, les qualifications de AB & LO lui sont affectées. AB correspondant à Able Seaman, soit un matelot qualifié avec plus de 2 ans d’expérience et Lookout correspondant à surveillant; mais il est également Deck Boy; René était polyglotte. On lui attribue 7 langues maitrisées.

On notera que René mesurait 1.68 m pour 66 kg

Les relevés d’Ellis Island, trouvés sur FamilySearch et MH indiquent son passage lors des différentes traversées transatlantiques entre 1931 et 1953.

Ainsi le 31/12/1931, alors âgé de 22 ans , il est enregistré à l’arrivée à Ellis Island sous le n°11000 comme membre du personnel du Lapland; mais par la suite il se verra attribué le n° R 4340

Il n’aura pas croisé Albert Einstein et son épouse à bord du Belgenland en 1933. A leur retour d’Amérique, ayant appris qu’Adolf Hitler allait devenir chancelier d’Allemagne; Ils reprirent aussitôt un navire vers les Etats-Unis; leurs biens ayant été saisis.

48 arrivées à New-York sur 9 navires entre 1926 et 1954

De par ses nombreux voyages, René s’était passionné pour les timbres et il a accumulé une collection impressionnante. Il était un philatéliste averti. Il ne manquait jamais de se rendre sur le marché aux timbres des Champs-Élysées pour acheter ou échanger lors de ses passages à Paris.

C’est à la Red Star Line qu’il fait la connaissance de Patrick Hayes, d’origine irlandaise et qui deviendra son beau-frère en épousant sa sœur Lydia. Patrick est plus âgé de 9 ans et est donc entré chez Red Star Line plus tôt. Entre 1922 et 1924 il a effectué 9 traversées entre Anvers et New-York, dont une entre Liverpool et Boston. Patrick et Lydia sont les parents de Willy qui est décédé dans la catastrophe d’Ermenonville en 1974. Patrick Hayes a occupé plusieurs postes sur les navires de la Red Star Line entre 1922 et 1932, mais ils n’a jamais fait équipage avec René, y compris sur le Lapland ou ils auraient pu se croiser à plusieurs occasions.

René était marié à Régine Pauline Serneels Il s’éteint à Anvers le 12/08/1987. Le couple n’a pas eu d’enfants.

autres ressources : http://www.genealexis.fr/genealogie/paquebot-belgenland.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.